Une dynamique exceptionnelle pour les entreprises du territoire

Brest 2016 est un événement majeur fédérant autour de lui collectivités territoriales, services de l’Etat, milieux associatifs mais aussi et surtout l’ensemble des entreprises du territoire qui se mobilisent sur chaque édition : des partenaires aux restaurateurs en passant par les fournisseurs et prestataires, c’est tout un tissu économique local qui devient acteur majeur de ce rendez-vous incontournable.

Depuis 2008, les retombées économiques globales, évaluées à chaque édition par l’ADEUPA, démontrent l’impact des fêtes maritimes sur l’économie locale. Ces dernières constituent une source indéniable d’activité pour les entreprises. Combiné aux retombées médias, cela constitue l’un des enjeux affichés des sommes investies par les collectivités dans l’organisation de cette manifestation unique en Europe.

Partenaires et licences officielles

Outre les partenaires institutionnels, ce sont près de 70 entreprises qui contribuent directement au financement des fêtes maritimes en devenant partenaires, fournisseurs ou licences officielles. Ces entreprises sont en grande majorité des entreprises bretonnes ou les antennes régionales de grands groupes nationaux. S’y ajoutent également toutes les entreprises qui organisent des opérations de relations publiques sur l’événement en affrétant des bateaux comme espaces réceptifs.

Quelques Entreprises concernées : Crédit Agricole, Carrefour, Armor Lux, DCNS, Orange, Kronenbourg, Salaün Holidays, Brittany Ferries, Prince de Bretagne, SNCF, DS automobiles, Eiffage, Keolis, Leroy Merlin, Engie, Sotraval , Le Saint, les mouettes d’Arvor, Hénaff, Armor délices, Gavottes, Traou-mad de Pont Aven, la chocolaterie de Landerneau, Montagne Saint-Emilion, Loïc Raison ; Breizh Cola, Ty Gwenn, Plancoët, LeNoble, Savéol, Savel, Le Gall, Malo etc.

Les acteurs locaux investissent les stands

Si Brest 2016 est une fête maritime, c’est aussi 9 kms de quais à animer et en dehors des espaces thématiques divers et variés, les stands commercialisés sont également au cœur de la fête et de l’offre au public. Là aussi, les entreprises locales ne manquent pas l’occasion de valoriser leurs produits et savoir-faire. En effet sur les 122 stands commercialisés 60% seront occupés par des entreprises implantées en Bretagne dont 45% issues du Finistère.

Les entreprises locales mobilisées pour l’accueil des visiteurs 

Restaurateurs, hôtellerie, loueurs de vedettes, taxis, sociétés de travail temporaires, sociétés évènementielles etc. : tous se préparent à l’accueil des plus de 500 000 visiteurs attendus. C’est tout un éco-système qui bénéficie tous les 4 ans de cet événement qui draine une foule considérable sur le territoire du pays de Brest dans un rapport gagnant/gagnant. Tous les 4 ans, ce surcroît d’activité est le bienvenu pour les entreprises, et les fêtes maritimes ont également besoin de ces entreprises qui se mobilisent toutes pour offrir aux visiteurs un service de qualité et qui montre à quel point ce territoire sait recevoir.

Quelques Entreprises concernées : Restaurateurs du port et commerces du centre-ville, Taxis brestois, Hôtels et campings du pays de Brest, loueurs de vedettes tels que la Pen Ar Bed, Azenor ou le Brestoa etc.

Pour assister l’organisation, des prestataires locaux reconnus.

Si, depuis 2008, Brest Evénements Nautiques est l’entité organisatrice de l’événement, elle s’appuie également sur des prestataires reconnus pour l’aider à l’organisation de ce rendez-vous incontournable que ce soit dans le domaine de la programmation artistique et musicale, la communication, la commercialisation la régie technique ou le maritime, beaucoup d’acteurs locaux ont remporté les différents appels d’offre lancés afin d’apporter leur expertise et leur connaissance fine du territoire et de ses acteurs.

Parmi elles, on peut citer pour la programmation musicale, Quai Ouest Musiques qui apporte son savoir faire d’organisateur de festival dont le fameux festival du Bout du Monde, Rivacom pour la communication, qui avec plusieurs Routes du Rhum et Salons Nautic de Paris  à son actif, , le récent voyage de l’Hermione aux Amériques, est un acteur incontournable des grands rendez-vous maritimes, ou encore Brest’Aim, qui est la société qui gère les grands équipements du territoire tel que l’Arena ou Océanopolis est qui s’est vue confiée la commercialisation de cette édition. Côté maritime, l’organisation s’appuie également sur les compétences externes du fameux navigateur Didier Ragot, second d’Oliver de Kersauson ou les historiques Jakez Kerhoas et Anne Burlat célèbres dans le monde des rendez-vous maritimes.