Une deuxième journée pleine de sensations fortes !

 

Après un défilé prestigieux le long du Cours Dajot, la Marine nationale a rythmé les quais et le plan d’eau de Brest 2016 avec d’ébouriffantes démonstrations de survie en mer et d’hélitreuillage. Le soleil a baigné des milliers de visiteurs sur les quais, qui ont pu découvrir toute l’étendue des Fêtes Maritimes.

Un trophée pour Securitag en amont du West Web Festival

Sélectionnée par West Web Valley aux côtés de deux autres jeunes pousses – Share my sea et Confidences – la start-up Securitag s’est vue remettre hier soir, à bord de la goélette JR Tolkien, un trophée récompensant son projet de surveillance connecté destiné aux plaisanciers. Les trois lauréats avaient été retenus par l’accélérateur de start-up pour le caractère innovant de leurs projets appliqués aux univers nautiques et événementiels. La cérémonie introduisait la 3ème édition du West Web Festival organisée aujourd’hui et demain en marge du festival des Vieilles Charrues à Carhaix.

Défilé terrestre ET aérien

Un 14 juillet sans défilé militaire n’en est pas vraiment un ! Marins mexicains du Cuauhtémoc, cadets du Kruzenshtern et diverses unités de la Marine Nationale se sont donc donnés rendez-vous au Cours Dajot pour une parade à la fois martiale et républicaine au rythme de la Musique des Equipages de la Flotte de Toulon. Et quelle ne fut pas la stupéfaction des spectateurs lorsque quatre avions Rafale, de retour des Champs Elysées, ont procédé à un survol des Fêtes. Effet de surprise assuré !

De retour aux Fêtes Maritimes, le Bagad de Lann-Bihoué a également marqué les esprits sur la Grande scène, devant une nuée de spectateurs acquis à la cause des célèbres sonneurs de la Marine nationale.

Des hommes à la mer

Prendre la mer, c’est aussi prendre des risques. Les hommes et les femmes de la Marine Nationale en sont pleinement conscients et sont donc formés tout au long de leur carrière afin d’adopter les bons gestes en cas de péril en mer. Sous les yeux attentifs des spectateurs, démonstration en fut faîte à 11h et 14h le long de la digue La Pérouse avec simulation de chute d’un pilote à la mer, allumage de fusée de détresse et gonflage d’un canot de survie. Une prise de risques bien connue de Yann Eliès, qui s’est prêté de bon gré à la démonstration d’hélitreuillage face à la digue La Pérouse dans l’après-midi.

Le Patron François Morin a retrouvé son élément naturel

Classé monument historique depuis 2010, le canot de sauvetage Patron François Morin a été remis à l’eau cet après-midi. Grâce au savoir-faire des charpentiers du Chantier du Guip, celui qui s’est aventuré de longues années avec les sauveteurs de la SNSM dans les eaux déchaînées d’Ouessant, vient de retrouver toute sa superbe après deux ans de restauration. Ceci n’aurait pas été possible sans l’intervention des passionnés de l’association Patron François Morin, soutenus dans leur projet par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne, le Conseil départemental du Finistère et la Région Bretagne. Alors que la coque touchait les flots, chacun a pu ressentir une vague d’émotion et le juste sentiment de rendre hommage au courage et à l’humilité des sauveteurs de la SNSM.

Une bande de Zap’h sur Brest 2016

Après un an de formation, les 27 jeunes Zap’h affichent un large sourire. Et pour cause, ils peuvent être fiers de leur travail : une chanson, un court-métrage, une BD éditée à 3000 exemplaires et diverses actions dans la communication et l’événementiel.

Initié par BMH dans le cadre des chantiers jeunesse, le projet Zap’h avait pour but de responsabiliser et professionnaliser des jeunes de 14 à 17 ans autour de projets structurants. Tout au long de l’année, les jeunes ont été guidés par les animateurs des maisons de quartier de Bellevue, Pen Ar Créach, Kerourien et Val Hir. Afin de mener à bien leur travail, ils ont reçu le soutien de professionnels et de célébrités tels que Yvan Le Bolloc’h, le dessinateur Kris, les réalisateurs Fabien Migliore et Simon Pensivy et l’équipe de l’agence Rivacom. En cette journée du 14 juillet, leur investissement a été mis à l’honneur, à l’image des jeunes chanteurs qui rejoindront Yvan Le Bolloc’h ce soir sur scène.

Sur la Grande scène, la fête va se prolonger jusque tard dans la nuit : Yvan Le Bolloc’h et Merhzin se succèderont pour enfiévrer l’assistance avant le traditionnel feu d’artifice républicain, tiré du plan d’eau. La soirée se terminera sur les accords rock de  Minuit, le groupe monté par les enfants des Rita Mitsoukou. A découvrir absolument (si ce n’est déjà fait !)…

Et aussi : des rencontres avec Faustine Merret, Anne Liardet et Marie Riou sur l’espace Femmes et mers ; une journée consacrée aux jeunes de la Mission Zap’h, chantier de Brest métropole habitat, et un fauteuil roulant insolite sur les quais… Parmi bien d’autres animations à découvrir sr chaque espace.

Vendredi 15 juillet, journée de la Russie

Tout le Village russe est en fête, entrez dans la ronde des danses traditionnelles ! A 15h au 3e bassin, ne vous étonnez pas de voir défiler de drôles d’embarcations, des Objets Flottants Non Identifiés… A 15h45, cap sur la démonstration d’hélitreuillage devant la digue La Pérouse. Sur le Red Bull Boom Bus, au niveau de l’Escale Nautique Fonds Le Saint, à 18h30, les DJs SAMIFATI et Raymon Lazer livrent un battle musical avec Le Bagad de Lorient ! Avant la grande parade nocturne « De la plaisance classique à la course au large », ne manquez pas la Musique des équipages de la Flotte sur la Grande scène de Brest 2016, qui fermera le rideau de cette troisième journée sur Skankaya.

 

A demain pour une nouvelle journée pleine de surprises sur les fêtes !

Crédits photos : Marine Nationale : JP. Pons / Benoît Stichelbault / Simon Cohen