Chasse au trésor géante pour 300 enfants

Une mystérieuse histoire de planches de bois subtilisées, un trésor éparpillé dans Brest et 300 enfants pour le reconstituer. C’est le scénario que Brest Métropole Habitat a mis sur pied pour l’animation jeunesse aujourd’hui.

Petit flash-back explicatif : Il était une fois un jeune homme prénommé Théo stagiaire au chantier du Guip qui aurait subtilisé de précieuses planches de bois pour les graver du nom de deux grandes dames : l’Hermione et la Fée de l’Aulne. Apeuré à l’idée de se faire épingler pour son petit larcin, il décida de fragmenter son trésor et d’en éparpiller les morceaux aux quatre coins de Brest. Jusqu’à aujourd’hui, le trésor reste introuvable… Voilà brièvement l’histoire intitulée « la Fée Hermione » dans laquelle les 300 jeunes des quartiers de Brest se sont immergés pour s’investir de la palpitante mission de reconstituer un trésor fait de planches de bois.

Une histoire dans l’histoire

La chasse au trésor organisée aujourd’hui mélange fiction et réalité car la vraie histoire veut que le chantier de construction de l’Hermione à Rochefort ait fourni au chantier du Guip des planches de bois pour la restauration de la Fée de l’Aulne.

Une fois les planches retrouvées, les 300 enfants se sont retrouvés sur le Cours Dajot pour se rendre au Magic Mirror sur le parc à chaînes afin de reconstituer ensemble le puzzle.

Et comme tout effort mérite réconfort, les enfants vont ensuite prendre place sur des embarcations pour une belle balade d’une heure en rade.