Brest 2016, ils l’ont vécu !

Impressions ce matin sur les quais  brestois au départ de la flottille pour la grande parade.

Eric et l’équipage de Marie-Fernand : « Bonne organisation, sécurité largement renforcée. Sur le plan maritime, nous avons eu une météo extrêmement favorable… voire un peu trop ! On aurait aimé davantage de vent en Rade. Nous avons tout de même beaucoup navigué tout au long des fêtes, et même en marge de l’Hermione. Ce vire-vire était impressionnant : aux jumelles, des milliers de voiles, comme un rideau, bouchaient l’horizon ! Nous avons adoré le principe du vire-vire : l’idéal, ça serait d’arriver à en avoir en permanence sur la Rade ! ».

Les équipages des canots à vapeur Suzanne et Vigie : « Nous venons de Paris et sommes en quelque sorte des précurseurs de l’arrivée des canots à vapeur sur les fêtes. Nous sommes des marins d’eau douce ! Ce qui nous touche, c’est les personnes qui découvrent nos bateaux : les marquisiens l’ont adoré ! Notre rêve, si la météo est aussi favorable un jour, c’est d’arriver à participer à la Grande parade : il nous faudrait un bateau d’assistance pour nous ravitailler en bois et en eau douce : si on part à 3h du matin, on pourrait rallier les fêtes de Douarnenez aux alentours de 22h… C’est faisable !

Alain, avec Fifi, compagnon canin, sur la Fleur des Ondes : Encore une belle édition ! Je suis venu avec mon bateau, mais j’étais également bénévole sur les fêtes, pour assister les canots à vapeur. Chapeau à l’organisation, je repars maintenant sur la côte Nord après la parade.

Véro, de la presqu’île : « du monde, du monde, et la chaleur ! Ici, on  n’a pas arrêté et on n’a pas vraiment pu profiter des bateaux et de la fête, qui est passée très vite… Mais c’était intense !

Samuel, visiteur de trois jours sur Brest 2016 : « Les villages des îles m’ont bluffé ! C’était super de pouvoir rencontrer les habitants, ils étaient vraiment très chaleureux… Et on peut dire qu’ils ont apporté le soleil du Pacifique ! »

Michèle, au Chantier du Guip : « C’était vraiment une bonne ambiance, bon enfant ! C’étaient mes toutes premières fêtes maritimes à Brest, et j’ai eu un vrai coup de cœur pour la Cancalaise et surtout, le Patron François Morin. Sa mise à l’eau était très émouvante, et j’ai fait deux sorties en mer à son bord ! Ce qui m’a plu, c’est de découvrir des endroits habituellement inaccessibles au public, le long de Penfeld, le tunnel… »

Hubert de l’Anatife (Camaret) amarrée au 1er bassin : « En résumé, une belle fête avec beaucoup de bateaux. Nous avons été bien reçus. » 

Thierry de L’Union (Isigny-sur-Mer) : « Une très belle fête, du très beau temps et une organisation super qui a permis aux petits bateaux comme le nôtre de bouger. Nous avons été percuté sur l’eau ce qui a causé quelques dégâts matériels. Nous avons un charpentier de marine à bord et le Chantier du Guip nous a bien aidé. La réparation au Guip a même créé une animation improvisée pour le public ». 

Jean-Claude de l’Etoile de France (Saint-Malo) : « Vraiment une belle fête et une météo très favorable. A noter aussi une très bonne ambiance entre les équipages de la travée dans laquelle nous étions. On a navigué tous les jours sans problème grâce à un bon coup de main de toute l’équipe et des zodiacs du bassin n°5. Je tiens à le signaler car on a été vraiment aidé pour manœuvrer dans des conditions un peu délicates en lien avec le nombre de bateaux. On est toujours bien accueillis à Brest ! ».

Amelke et Jeroen du Wylde Swan (Pays-Bas) : « It was really nice, lots of pretty ships and such a nice weather. We managed to put all the sails opened and it was really good. The atmosphere on the pier was very good, we had a great time and every day was a surprise ».

 

Marin embarqué sur la FREMM Aquitaine : « Tout s’est très bien passé. Nous avons eu près de 3000 visiteurs à bord par jour. Le public a pu découvrir le hangar avec une exposition des peintres de la Marine et pour certains une visite complète du bateau. Il y a eu un bel échange entre les marins et les visiteurs. Il est important pour nous de perpétuer le lien avec la population. Les fêtes sont l’occasion de montrer notre fierté, nos outils, nos métiers ».

 

Michelle, bénévole à la passerelle d’accès vers le Village Mélanésie : Un retour très positif : nous avons eu beaucoup de visiteurs, le temps était de notre côté. Du coup, les gens étaient gentils et plutôt patients et compréhensifs, malgré l’attente sous la chaleur à certains endroits . L’association de La Cavale Blanche à laquelle nous appartenons participe aux fêtes depuis 1992 ».

 

Thierry, exposant « Les bretons de la région parisienne » : « Une fête réussie même si pour nous le temps se prêtait moins à la vente d’huîtres. L’ambiance était sympa, très familiale. En plus, étant basés le long du bassin n°5, nous avions la meilleure vue sur la fête et sur les mouvements de bateaux ».

 

Rémi, visiteur : « C’était notre première fois sur les fêtes. On a trouvé que l’organisation était bien et que le spectacle était vraiment beau, notamment avec les parades et les feux d’artifice. C’est quelque chose qu’il faut voir au moins une fois dans sa vie. En plus, il a fait super beau et on pouvait monter à bord de bateaux exceptionnels, tels que les répliques historiques. C’est une occasion qu’on n’a pas tous les jours. On en gardera un très beau souvenir ».


Benjamin, Thibault et Elodie, enfants en visite :
« On n’avait jamais vu les fêtes de Brest. C’est joli. Il y a plein de bateaux. Contrairement à ceux de la Route du Rhum, ceux-là sont plus vieux et plus lents. Il y a pratiquement que des monocoques mais c’est normal parce que c’est pas une course ! ».