L’Abeille Bourbon défie les élément

Long de 80 mètres, ce remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage assure entre autres missions la sécurité du rail d’Ouessant. Ses bandes tricolores peintes sur la coque attestent son appartenance à l’action de l’État en mer. En service depuis 2005, l’Abeille Bourbon est la digne remplaçante de l’Abeille Flandre et de l’Abeille Languedoc. Elle devait notamment répondre à un cahier des charges visant à améliorer et à ajouter des éléments manquants à ces deux remorqueurs, et plus particulièrement permettre l’accueil de passagers en cas de sauvetage, avoir un système anti-incendie encore plus performant, mais également un système de lutte anti-pollution et la possibilité d’accueillir un hélicoptère à son bord. L’Abeille Bourbon a effectué sa première mission dès le mois de mai 2005, en remorquant le Frey, un cargo maltais de 3 000 tonnes en avarie de propulsion au large de Penmarc’h. Depuis, on ne compte plus le nombre d’interventions du remorqueur et de ses hommes d’équipage, issus de la Marine marchande, qui se souviennent probablement encore de l’anecdote du bateau ivre, en 2008 : tout un équipage sous l’emprise de l’alcool, aux commandes d’un cargo estonien de 82 mètres de long, déviant dangereusement sur la trajectoire des autres bateaux le long du rail d’Ouessant!

CARACTÉRISTIQUES:

Port d’attache : Brest
Construction : quille posée en 2004
Longueur : 80 m Largeur : 16,50 m
Tirant d’eau : 6 m Puissance : 21740 CV